Apres avoir délaisse mon vélo couché pour l’année 2018, je me décide à rentrer dans le droit chemin. En septembre 2018 j’ai fais une balade de Saint-Raphael à Bar-le-duc ou je me suis rappelé pourquoi j’avais opté pour un vélo couché. Douleur aux poignets avec engourdissement des petits doigts des deux mains, douleurs aux coudes, douleurs aux cervicales irritation avec la selle, enfin bref, toutes les joies du vélo droits.

je me suis dis que c’étais du à un entrainement insuffisant et j’ai voulu retenter le coup pour faire cette fois le canal du midi avec un vélo droit, parcours effectué en 2013 avec mon vélo couché. Le bilan : une grosse boule sous la fesse gauche au niveau de l’os, et doigt engourdi dès le premier jour.

Retour à la maison le jour même et révision du vélo couché le lendemain. le vélo droit au placard pour de bon cette fois.

y a pas photo pour le confort ! un article pour présenter la randonneuse va bien arriver.